little flowers of faith: daisies                       little flowers of faith: daisies

Le blog de la Bergerie                         Sharing the faith . . . in English . . . et en français!   

Psaume 1
1 Heureux celui qui ne suit pas l'avis des vicieux, l'espoir est dans la voie des justes
    Ni ne s'enfonce dans la voie des pécheurs,
    Ni ne s'installe chez les moqueurs,
2 Au contraire dans la loi de Dieu il se réjouit,
    Sa loi il étudie jour et nuit!
3 Il est comme un arbre planté près des ruisseaux;
    Il produira en saison des fruits,
    Et jamais ses feuilles ne se meurent;
    Tout ce qu'il entreprend réussit,

4 Rien de tel pour les vicieux, assurément!
    Ils sont comme le foin emporté par le vent.
5 Ainsi, les vicieux ne survivront pas au Jugement,
    Ni les pécheurs au rassemblement des justes.
6 Car Dieu sur la voie des justes se penche,
    Mais la voie des vicieux les conduit à leur perte.

Le tout début du premier psaume commence par une bénédiction "Heureux celui qui… ", "Bénit soit celui qui… " mais ce qui est surprenant, c'est que la bénédiction est d'abord illustrée par trois négations, trois groupes de gens qu'il ne faut absolument pas suivre :
1 - "les vicieux" (les méchants, ceux qui font le mal), puis 2 - "les pécheurs" et maintenant 3 - "les moqueurs" avant d'arriver finalement à la partie positive de la bénédiction et celle-ci repose entièrement sur la loi de Dieu et ceux qui la suive dans la joie et dans l'étude.

Dans ce démarrage insolite, c'est la mise en garde contre "les moqueurs" qui m'a toujours intrigué. On comprend facilement qu'il n'est pas recommandé de suivre ni les vicieux ni les pécheurs, mais les moqueurs ? J'avoue que, de nos jours où l'on à tellement tendance a banaliser le péché, j'ai d'abord trouvé que c'était un peu fort que de mettre l'humour sur le même plan que le vice et la méchanceté. Mais comme j'ai tout de suite aimé ce psaume et que j'y revenais souvent, je me suis bien rendu compte, petit à petit, que le psaume à entièrement raison et que la compagnie des moqueurs est une mauvaise compagnie… C'est en regardant les émissions à la télé à l'heure du dîner ou bien en lisant des articles qui se prétendent d'information politique que je me suis aperçue combien de raillerie et de condescendance, souvent même du mépris et de la haine, se cachaient sous une mince couche d'humour. Se mettre au dessus des autres et leur tirer des flèches dans leurs points faibles n'est pas une conduite chrétienne. Et c'est vrai qu'il y a un grand danger à "s'installer" dans cette manière de s'exprimer car on s'y habitue et on monte le ton et les moqueries deviennent de plus en plus incisives et profondes, s'enfonçant comme la lame d'un couteau…
le Beau, le Vrai, le Bien
Je trouve absolument merveilleux que l'auteur du psaume contrebalance ces premières mises en garde par l'offre de deux autres choix, tous deux centrés sur la loi de Dieu (et en tant que chrétienne, je sais maintenant qu'il faisait référence au Verbe de Dieu : à Jésus Christ lui-meme). Donc la bénédiction s'adresse à ceux qui vont vivre la loi de Dieu, qui vont suivre Jésus. L'accent est mis sur "la joie". Pas question d'obéir comme un soldat obéit aux ordres qu'il a reçut, non, la barre a déjà était montée plus haut, il faut suivre de tout son cœur, avec gratitude, générosité et bonheur, avec joie.

Et il nous demande aussi d' "étudier" la loi de Dieu jour et nuit, de la garder sur nos lèvres constamment comme on récite un poème préféré, de l'entretenir dans nos cœurs comme on chérit le geste de tendresse d'un ami, et de la méditer dans notre tête comme on sonde les vérités profondes…

Et si nous suivons cette directive, nous serons plus fort qu'un arbre bien planté, ses racines bien arrosées, et nous avons la promesse que nous serons plus fertile et plus fécond que lui, et que tout ce que nous entreprendrons aura du succès ! C'est la promesse de la foi, la bénédiction des croyants !

Mais le verset suivant nous rappelle à l'ordre, car si nous nous obstinons dans les mauvais chemins, nous serons balayés "comme une touffe de foin par le vent ". Quelques brindilles, c'est rien du tout, ça n'a aucun poids (physiquement ou moralement !). Chaque fois que je lis ce verset, je l'entends comme un rappel à l'humilité. Car chacun de nous peut si facilement devenir comme "une touffe de foin". Les tentations abondent, les moqueurs nous entraînent et on se retrouve ballotté à droite et à gauche - et on a déja oublié le Verbe qui s'est fait chair pour nous.

Le psaume finit sur une note d'urgence, nous avertissant que ni les vicieux ni les pécheurs ne survivront au jugement. En nos temps troublès ou nous sommes bombardès de toutes parts de messages souvent contradictoires - sans parler des avalanches de Spam parfaitement inutile - la fin du psaume est très claire et très simple: la bénédiction de Dieu sur les justes et la damnation sur les vicieux. On ne peut pas être plus explicit.

A bon entendeur, Salut !

 


Le blog de la Bergerie    Home    Site Map   Articles    Prayers   Cooking   Photos   Books    FAQ    Links    Contact Us